Comment engager la responsabilité de mon garagiste ?

Si votre véhicule est toujours en panne après l'intervention du garagiste, sa responsabilité est engagée.

En cas de mauvaises réparations d'une voiture, la responsabilité du garagiste peut être engagée. Dans un premier temps, il est nécessaire de le mettre en demeure le professionnel de l'automobile afin de trouver un accord amiable. En cas d'échec, une procédure judiciaire contre le garagiste est possible. 

Si besoin, il sera préférable de réaliser dans au préalable une expertise amiable ou  judiciaire du véhicule litigieux, afin d'avoir un dossier solide démontrant la faute du garage. 

A défaut d'accord amiable avec le professionnel de l'automobile, vous pourrez l'assigner devant le Tribunal Judiciaire, afin de faire valoir vos droits. 

En cas de condamnation, le garagiste pourra être condamné d'une part à prendre en charge les frais de remise en état de votre voiture. D'autre part, il pourra être condamné à vous indemniser l'intégralité de votre préjudice. 

Par exemple, lorsque un véhicule est en panne, vous subissez un préjudice de jouissance puisque vous ne pouvez plus l'utiliser. Vous êtes donc contraint de louer un véhicule de remplacement ou de faire appel à la famille, afin de vous dépanner. 

Vous pouvez également être dans l'obligation de prendre en charge des frais de gardiennage, si le véhicule est immobilisé au sein d'un autre garage, dans l'attente d'être réparé. 

Dans le cadre d'une procédure amiable ou judiciaire, il sera possible de demander le remboursement de ces frais. 

Nous sommes compétents en matière de Droit automobile. Nous pouvons donc intervenir pour défendre vos intérêts devant les Tribunaux judiciaires.