HORAIRES

Lundi - Vendredi

9h00 - 19h00

 

Sur Rendez-Vous Uniquement

 

ADRESSE

NOUS TROUVER

  • https://plus.google.com/117167403531
  • facebook-square

123 rue de la Tête d'Or
69003 LYON, France


Mail : contact@guiol-avocat.com

Tél : 04 82 83 98 24

Fax : 09 72 64 07 28

Que faire si mon locataire ne paie plus son loyer ?

En raison de la crise économique actuelle, les impayés de loyers se multiplient. Toutefois, selon les dernières statistiques, les loyers impayés ne concerneraient que 2 à 3 % des baux d'habitation. 

 

De plus en plus de propriétaires craignent les mauvais payeurs. Dès lors, certains d'entre eux réchignent à louer leur bien immobilier.

 

Les incidents de paiement, freinent ainsi la mise en location, alors que la demande de logement reste particulièrement soutenue. 

 

Lorsqu'un locataire ne paie plus ses loyers, comment réagir en tant que bailleurs ? Quels sont vos droits et vos devoirs ? 

 

Si vous êtes confrontés à un locataire défaillant, il est important de réagir rapidement en vous adressant directement à un avocat. 

 

Le Cabinet d'avocat de Maître Johan GUIOL, situé à Lyon 3ème - 49 rue Servient, intervient régulièrement dans le cadre de procédures judiciaires opposant propriétaires et locataires. 

 

Quelles sont les différentes étapes à suivre, suite au non paiement des loyers ? 

 

1°) L'envoi d'une lettre de mise en demeure

 

L'envoi d'une lettre de mise en demeure à votre locataire (en recommandé avec accusé de réception), constitue la première démarche à suivre, en cas de non paiement du loyer.

 

2°) La signification d'un commandement de payer 

 

Si la lettre de mise en demeure adressée à votre locataire est restée sans effet, il convient de faire signifier à votre locataire, par acte d'huissier, un commandement de payer.

 

3°) L'information de la caution 

 

Dans l'hypothèse où un organisme ou une personne s'est porté caution pour votre locataire, vous devez impérativement l'informer, et ce,  dès le premier incidement de paiement. 

 

4°) La procédure devant le Tribunal

 

A la suite de la réception du commandement de payer, le locataire dispose d'un délai de deux mois pour régulariser ses arriérés de loyers. 

 

Si le locataire n'a toujours pas réglé sa dette locative et si celui-ci n'a pas sollicité de délai de paiement, vous pouvez l'assigner devant le Tribunal d'Instance de la commune où est situé le bien loué. 

 

Par exemple, si le bien loué est situé à Lyon, il conviendra de saisir le Tribunal d'Instance de Lyon. En revanche, si le bien loué est situé à Villeurbanne, seul le Tribunal d'Instance de Villeurbanne sera compétent pour trancher le litige. 

 

Même si le recours à un avocat n'est pas obligatoire, il est vivement conseiller de s'adresser à un spécialiste en la matière, dans la mesure où la procédure à suivre est particulièrement complexe. 

 

La procédure engagée devant le Tribunal a un double objectif :

 

D'une part, cette procédure permettra de faire constater la résiliation du bail. La quasi-totalité des contrats stipulent une clause résolutoire en cas d'impayer. 

 

D'autre part, le juge pourra prononcer l'expulsion du locataire et le condamner à rembourser sa dette. 

 

Pour plus d'informations, notre Cabinet d'Avocat se tient à votre disposition pour répondre à l'ensemble de vos questions et vous aider, le cas échéant, dans vos démarches. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

Posts à l'affiche

Le divorce sans juge : bientôt possible ?

20/10/2016

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags